Comment soigner et vivre avec des ampoules aux pieds ?

soigner-ampoules-pieds

Attention on ne parle pas ici juste de la petite ampoule tout à fait normale lorsqu’on a des nouvelles chaussures. Mais bien d’une ampoule qui fait limite la taille du talon dés qu’on marche plus de 2km.
C’est génétique, certains seront plus sujets aux allergies, moi j’ai les pieds fragiles.
Dommage, j’adore marcher (8km mini en moyenne par jour) sans compte les petites courses régulières de 5km en semaine.
Alors il faut apprendre à vivre et faire avec.

Je suis encore surprise quand je découvre que des personnes ne connaissent pas l’existence des pansements Compeed. (cf photo ci dessus)
Certes chers (plus de 7€ la boite de 4) mais bon dieu tellement magique. Ils ont sauvé ma vie.
Ils les vendent comme une seconde peau mais c’est encore mieux que ça.
C’est une seconde peau qui reste invisible le soir même où vous le mettez (après ça accroche un peu les saletés du tissu ou autres) mais surtout ça protège et ça peut rester collés plus de 4 jours.

Quand j’y pense et que je sais que je vais beaucoup marcher, j’en mets en amont sur les zones de frottements connues. J’ai toujours une boite dans mon sac à main.
J’évite les chaussures trop étroites même si elles n’existent pas dans ma pointure et qu’elles sont vraiment belles.
Et puis surtout au moins 2 fois par an, je vais voir ma podologue qui me dorlotent mes pieds pendant au moins 30 minutes (ponçage des ongles et la corne après avoir retiré le plus gros au scapel) avec une vrai pédicure.
Oui l’accumulation des ampoules, ça crée malheureusement beaucoup de cornes.

Enfin j’essaie de régulièrement les hydrater mais c’est moins évident et depuis aussi de leur faire des gommages quand j’y pense.

Et vous, vous faites quoi pour soigner vos pieds ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *