Suis-je responsable des propos dans les commentaires publiés sur mon blog ?

Déjà plus de 12 ans que je suis blogueuse. J’ai commencé par www.lesbridgets.com communauté de conseils sur le couple et le célibat. Puis celui sur lequel je vous écris consommactrice.com et enfin lemomentm.com pour parler de mes bonnes adresses et voyages (entre autres).
Lesbridgets.com bénéficie d’un très bon référencement et d’un beau trafic qui dépasse les 100 000 visiteurs unique par mois. Google l’aime bien par la fréquence de ses posts depuis 12 ans et sa crédibilité sur le sujet. Alors quand j’écris un article, il n’est pas rare qu’il se retrouve rapidement dans les premiers résultats d’une recherche Google.
Ce qui attire pas mal de commentaires sous des articles et ça depuis des années.

C’est souvent très positif car j’aime bien me concentrer sur le côté positif de la vie et puis parfois on se permet de partager un retour négatif quand je pense cela nécessaire. Ce fut le cas d’un avis sur Attractive World il y a presque 10 ans avec de nombreux témoignages.
Lorsqu’on tapait AVIS ATTRACTIVE WORLD dans Google, l’article était premier avant le site de rencontres en question.
Ce qui m’a valu un courrier du service communication pour me demander de retirer les commentaires négatifs avant une procédure pour diffamation.
A l’époque, le célèbre avocat sur twitter Maitre Eolas m’avait conseillé et précisé que je ne risquais rien et qu’au pire il m’aiderait.
Je n’ai plus entendu parler du site de rencontres et mon article n’est plus premier sur cette requête. Affaire réglée.

En 2007, j’ai fait un article pour partager une étude sur Les rencontres des célibataires en vacances à l’ hôtel.

C’est un article spontané, comme vous pourrez le voir il n’y a aucun lien dedans. 2 ans après en 2009, cet article est commenté une première fois :

« Je suis tout à fait d’accord avec cet article.
Je reviens de Célivacances où je suis allée seule et je n’étais qu’avec des célibataires : c’est le concept.
C’était génial.
Je vous le conseille »

Je vous laisse juger de la spontanéité de ce commentaire que j’ai dépublié. Quelques autres dans le même style suivront.
Ce qui fera que l’article se positionnera très bien en référencement sur le nom de cette agence de voyage Célivacances.
Je ne connais pas ce service de voyage pour célibataires, je ne l’ai jamais utilisée mais de nombreux commentaires (faux ou pas ?) d’adresses IP différentes partagent aussi des retours négatifs.

Puis le 25 février 2016 avec leur compte twitter Celivoyages (qui n’est donc plus Célivacances ?) me demandent de supprimer des commentaires négatifs au sujet de Célivacances à leur encontre.

Chose que je ne fais pas suite à mon expérience avec Attractive World.

Un peu plus d’un an après le 2 mai 2017, je reçois un courrier de l’avocat d’un client qui est responsable de celivacances.ch, voyage-celibataire.be, vacances-personnes-seules.com qui me menace d’une procédure si je ne supprime pas les commentaires sous 8 jours.

Maitre Eolas ne répond plus ni par tweet, ni par mail. Mais heureusement d’autres avocats comme Maitre Tayer du cabinet ATIPIC Avocat qui connaissent le sujet de la liberté d’expression me répondent. J’aurais de l’argent cela mériterait de faire un procès mais je ne l’ai pas.

Cependant, l’avocat en question me conseille de supprimer/modérer les commentaires car à la limite de la liberté d’expression et le dénigrement ou la diffamation. Je vous invite à voir les décisions concernant le site lesarnaques.com par exemple. A contre coeur pour la liberté d’expression, j’ai donc dépublié les commentaires mentionnés.

Chaque éléments mentionnés dans ce billet contrairement aux commentaires des internautes, je peux les justifier si ils seraient tentés de les contredire. Je ne sais pas si Célivacances ou Célivoyages est une agence sérieuse pour vos voyages de célibataires mais ce que je sais c’est qu’ils auraient besoin de vrais conseillers en référencement et surtout en communication pour éviter l’effet Streisand

Si vous avez des retours d’expériences sur ce type d’affaires avec suppression de commentaires, je suis preneuse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *