Installez des petites maisons pour abeilles sauvages sur votre balcon et/ou dans votre terrain

Les abeilles sont essentielles à notre écosystème. Elles représentent plus de 70% de la pollinisation. C’est à dire que c’est grâce à elle que les fleurs/fruits vont continuer à pousser.
Quand on pense abeille, on pense souvent miel. Alors que parmi les espèces d’abeilles, ils en existent des sauvages qui elles ne produisent pas de miel et vivent majoritairement en solitaire contrairement aux domestiques qui elles font du miel dans une ruche avec une reine.

Ce n’est pas nouveau à cause de différents facteurs notamment la pollution dont les pesticides les abeilles sont de moins en moins nombreuses.

Pour aider les abeilles sauvages à continuer de se reproduire et de maintenir notre éco-systèmes.

Une startup Wildbiene Suisse a eu l’idée de créer en 2013 des jolies maisonnettes en bois comme solution durable pour la pollinisation de notre alimentation.  Aujourd’hui, il lance leur concept en France et ils ont besoins de vous pour y arriver.

Pour rejoindre cette belle aventure, il propose de parrainer des abeilles sauvages !

Comment ? C’est très simple, chacun peut se doter d’une maisonnette BeeHome, et ainsi contribuer à la multiplication de ces insectes inoffensifs et attachants.
Chaque BeeHome est livrée avec sa population de départ d’abeilles sauvages (une vingtaine de cocons d’abeilles en hibernation). Elles sont envoyées dans un tube que vous avez à ouvrir et insérer dans l’emplacement central prévu et plus qu’à attendre que les larves éclosent.

La vidéo qui explique les concepts des Bee Home

Je trouve l’idée géniale. Et je vais offrir une beehome à ma nièce et mon neveu. Un bon prétexte pour parler environnement, abeille et surtout avoir un cadeau qui perdure dans le temps. En effet une fois la saison de la pollinisation passée, il faudra attendre Septembre pour renvoyer la partie centrale de la maisonnette afin que les chercheurs puissent analyser les espèces, les différents parasites qui pourraient les empêcher de survivre et trouver des solutions pour y remédier.

Les abeilles sauvages ne piquent donc pas ou presque.

Au pire, si vous marchez dessus vous ressentirez l’équivalent d’une piqure d’orties. Elles n’ont aucune raison de vous embêter, elles n’ont ni miel, ni reine à défendre.

Il reste 11 jours pour aider à s’implanter en France via le financement participatif sur Ulule.

Comments
  1. DANASSIÉ Arnaud

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *