Quand notre pouvoir d’achat est notre moyen d’agir : l’exemple des couches Pampers

Le 14 septembre 2018, l’interdiction du glyphosate a une nouvelle fois été rejetée par l’assemblée nationale. Voici la liste des députés qui sont ok pour polluer, appauvrir les sols mais surtout rendent malades des millions de gens. Un homme sur son profil facebook partage les profils, n’hésitez pas à interpeller et partager le profil du député de votre région.

Comment peuvent ils dormir tranquille ? Je n’arrive pas à comprendre.

Mais comment agir de notre côté puisque l’état ne fait rien ?

Notamment en consommant un maximum de produits n’utilisant plus de glyphosate, par exemple en passant notamment à une consommation bio sachant qu’au delà de la planète ce sera bon pour votre santé. C’est pour le moment l’unique façon d’agir et soutenir les agriculteurs qui n’utilisent pas de glyphosate.

L’exemple : voilà le pouvoir qu’on eut les consommateurs parents sur Pampers en un an.

En janvier 2017, 60 millions de consommateurs analysait et publiait une liste de couches toxiques en détaillant la composition de chacune d’entre elles. Pampers leader du marché et les plus chères se positionnait dans les pires.

« Des résidus de glyphosate (le principe actif de l’herbicide Roundup) et d’autres pesticides ont ainsi été détectés dans certaines références. Ce qui interpelle, car la plupart de ces pesticides sont classés « cancérogènes probables » ou « cancérogènes possibles » par des organismes qui font autorité dans ce domaine.

Dans d’autres couches (ou dans les mêmes), ce sont des traces de dioxines – et de molécules de la même famille – ou d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) qui ont été mises en évidence. Autant de composés dont le potentiel toxique est, là encore, étayé scientifiquement. Et la liste des molécules indésirables que nous avons retrouvées dans les couches bébé ne s’arrête pas là… »

C’est à dire que sur les fesses de bébé avec une peau toute fragile et à peine finie (ils proposent des couches pour prématurés) en mettant certaines couches ils leur appliquent directement des produits toxiques !

De nombreux parents qui ont pris connaissance de cette étude ont arrêté spontanément de les acheter.

Pour avoir travaillé chez une marque concurrente au niveau marketing, je sais que les ventes ont réellement chutées.
Pas de quoi ébranler la viabilité de la marque américaine mais de quoi les faire se poser des questions et revoir la composition de leurs couches.

En effet dans le dernier classement publié en fin août 2018, les couches pampers sont aujourd’hui parmi les plus correctes du marché sachant que la première made in france est la marque Joone.
Certes un peu plus couteuse mais la qualité a un prix malheureusement.

Notre pouvoir de citoyen est dans notre façon de consommer

Si demain la consommation de Nutella, de Kinder, de Prince ou Petit Ecolier de Lu chute drastiquement parce que les gens en ont assez qu’on déforeste l’habitat des gorilles et autres animaux en Indonésie alors ils arrêteront de mettre de l’huile de palme dans votre petits moments de plaisirs individuels.

Si demain les ventes dans l’agro-alimentaire chutent pour n’importe quel produit, je peux vous promettre qu’ils se remettront en question.

Arrêtons de consommer bêtement et faisons en un véritable acte militant !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *