Le soleil tue. Un médecin, chirurgien, cancérologue nous explique pourquoi sur twitter

Twitter est un de mes réseaux favoris encore aujourd’hui, je peux communiquer rapidement avec des personnalités que j’apprécie et surtout j’apprends beaucoup de choses. Comme je sais que tout le monde est loin d’être sur twitter, je partage ici une suite de tweets postés par @ContactPrimum un « Médecin, chirurgien, cancérologue évidement mais pas que.. ». :

Tout d’abord on va mettre les choses au clair tout de suite. Retenez 2 choses importantes après je ne ferais que developper ces 2 idées.

– L’exposition solaire inutile est DANGEREUSE
– Le mélanome est une des pires choses qui existe et une de mes plus grandes peurs… vraiment.

Des UVs y’en a de 3 sortent : A B et C

  1. Les UVC, ballec ils sont arrêtés par la couche d’ozone mais se sont eux qu’on utilise quand on fait de la stérilisation de matériel par ultraviolet. Donc c’est pas non plus des rigolos.

2. Les UVB pénètrent pas très loin dans la peau. Ils s’arrêtent dans l’épiderme. Ils sont responsable du bronzage mais également des coups de soleil. Qui sont des brûlures physiques par des rayonnements électromagnétiques. je le rappel quand même.

Le bronzage n’est donc qu’une réaction de l’organisme à une agression afin de se protéger de cette agression.

Les UVA pénètrent beaucoup plus profondément dans la peau ils vont jusqu’à atteindre le derme en profondeur. Là ou il y a tout plein de cellules qui nourrissent la peau la répare et surtout tout le tissu de soutient de la peau.

Les UVA ils vont créer des radicaux libres en destructurant des molécules. Ces radicaux libres, ils vont détruire un peu tout dans le secteur, dont le tissu de soutien qui n’aime pas trop ça.

De la lumière qui nous arrive on a 95% d’UVA et 5% d’UVB et devinez ceux qu’on à pas envie de voir parce qu’ils sont dangereux, provoque des lésions de l’ADN et de peuvent engendrer des cancers ?

Les … DEUX !!!! Les 2 évidements. Et les UVA sont plus agressifs pour l’ADN que les UVB.

Je vais pas rentrer dans les détails subtils des mécanismes car je les connais pas. Mais ca engendre des mutations. et ca on aime pas les mutations. Car mutation ca veut dire cancer.

Avant de partir dans le cancer pour retenir.
UVA = Aging vieillissement de la peau et lésion wallah sa mère sur l’ADN et donc risque de cancer.
UVB = Burning brûlure et bronzage, mais quand même des lésions de l’ADN et donc cancer.

Alors je vois venir les Jean Michel pointilleux « oui c’est nécessaire pour la vitamine D »
Effectivement 20 minutes par jour pour une personne noire, 5 minutes pour une personne blanche. Et on peut la faire autrement.

« Oui mais c’est bon pour certaines peaux » oui :
– sur l’acné c’est bien,
– sur le psoriasis aussi,
– sur la kératose pilaire
– et je crois sur la dyshydrose mais bon faut pas pousser.

Le soleil c’est dangereux.

Le cancer maintenant. les UVs sont un CANCERIGENE CERTAIN, classe 1 du CIRC. pas de doute possible. en comparaison le glyphosate cet horrible cancérigène est classé 2b c’est à dire « possible » comme l’aloe vera, l’huile de coco ou être pompier.
C’est dire le niveau de preuve.

Dans l’éventail des cancers on va trouver principalement 3 choses.
– le carcinome basocellulaire
– le carcinome épidermoïde
– le mélanome.

Si je devais en choisir un, sans hésité le basocellulaire.

Le basocellulaire est un cancer mais un peu particulier. Tellement particulier qu’on le sort des registres de cancer quand on fait les calculs, il est agressif localement mais ne diffuse jamais à tout l’organisme. Pas d’atteinte des ganglions et pas de métastase.

Alors localement il peut etre très destructeur (extensive basal cell carcinoma sur goole, attention c’est chaud) mais si pris en charge rapidement. ca le fait grave. Son traitement c’est surtout la chirurgie. et je me rends compte qu’il faut que je précise un truc.

Les 3 cancers cités leur traitement il est surtout chirurgical. Le principe c’est toujours le même. On enlève la lésion avec un marge de sécurité et en reconstruction, en fonction on enlève les ganglions de la région et on rajoute des trucs.

Alors les marges sont variables mais rapidement ca fait des gros trous surtout sur le visage quand ca touche une aile du nez ou un paupière ou une oreille et qu’il faut amputer la partie.

Donc le traitement du baso c’est chirurgie avec une marge de sécurité de 5mm à 1cm. Le gens en font souvent plusieurs dans un vie. ils sont suivis pour ca.

Le carcinome épidermoide lui il est plus agressif. Il s’étend au ganglion et fait des métastases. et il tue.

La marge necessaire pour lui c’est 1cm minimum en plus de la lésion. et il faut se mefier des ganglions qu’il faut parfois enlever. parfois on rajoute de la radiothérapie voir de la chimio en fonction.

Le boss final des lésions de la peau c’est le FUCKING mélanome. C’est une saloperie.

Son traitement est chirurgical. les marges dépendent de la profondeur d’envahissement. intraépidermique : 0,5 cm <1 mm : 1 cm entre 1 et 2 mm : 1- 2 cm 2 et 4 mm : 2 cm >à 4 mm : 2-3cm

Et ca dans toutes les dimensions de l’espace. Ca fait des sacrés trous. Et le pronostique il va avec la profondeur aussi. Ca s’appelle l’indice de breslow. Et elle chute TRES rapidement. Si elle est excellente au départ elle devient cata des 1mm de profondeur.

Le collegue  a fait un épisode dessus

Je suis personnellement extrêmement à risque pour les mélanomes pour plein de raison. Je me fait suivre une fois par an. Je me fais opérer à peu prêt autant mais j’ai vu trop de gens jeune mourir de mélanome.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *