Avis : Ausha l'hébergement de podcast français | Consommactrice

Avis : Ausha l’hébergement de podcast français

Il y a un peu plus d’un an, je partageais le matériel que j’avais choisi pour créer mon podcast qui est certainement la question qu’on m’a posée le plus souvent.
Une autre question parmi beaucoup d’autres est : quel est l’hébergement que j’ai choisi pour mon podcast ?
J’avoue ne m’être pas beaucoup posé la question avant le lancement, je pensais naïvement que je pourrais l’héberger sur le site dédié à mon podcast.

Mais non, le son d’un podcast demande beaucoup de bande passante et un hébergement dédié est nécessaire. Ensuite j’ai pensé à Soundcloud mais à partir d’un certain poids de fichier chargé cela devient payant. C’est en faisant qu’on apprend.

La diffusion d’un podcast est un peu compliqué.

Contrairement à une chaîne Youtube (gratuite), le podcast doit être suggéré à plusieurs plateformes comme Itunes podcast (via itunes connect) ou encore sur les différentes applications comme podcast addict. Ce n’est pas centralisé à un seul endroit d’écoutes ce qui rend les statistiques précis compliqués à générer mais c’est un autre sujet.

Donc le podcast est suggéré aux différentes plateformes via une url (un flux RSS) qui indexe automatiquement vos nouveaux épisodes quand il sort.
Les plateformes surtout itunes sont pointilleuses sur la forme de cette url d’où l’importance de bien choisir son hébergement de podcast qui va générer cette URL. J’étais dans l’urgence. Beaucoup de podcasts que j’écoutais avaient été invitée à héberger (gratuitement et à vie) leur podcast dessus à leur lancement, j’ai donc été influencée pour choisir Ausha :

Les points positifs d’Ausha

  • C’est français

Certainement l’argument qui m’a le plus convaincu dans mon choix. À ma connaissance Ausha était une des seules plateformes françaises d’hébergement de podcast. (depuis la publication de cet article, j’ai découvert Podcloud et Podcastics et rédigé un billet pour vous aider à choisir votre herbergeur de podcast).
Et une entreprise française qui paie ses impôts en France, c’est un achat responsable.

  • Les widgets

Ils proposent notamment d’extraire des courtes vidéos avec ondulations pour illustrer vos épisodes sur chaque réseau (avant qu’il ne le propose j’avais cherché pour le faire moi même et c’est galère)

  • Diffusion du podcast sur les différentes plateformes

Ce n’était pas le cas à leur début mais depuis automatiquement ils proposent de diffuser facilement (avec un simple bouton) sur : itunes podcast, spotify, deezer, podcast addict, tune in, stitcher, Youtube et Soundcloud.

Les points négatifs

Car malheureusement personne n’est parfait après plus d’un an d’expérience, je peux faire un retour aussi de ce qui ne va pas.

  • Le tarif 110€

Voici le prix de base à l’année qui est une grosse somme quand un podcast ne rapporte souvent quasi rien et surtout pour le service derrière ↓

  • Le service client

Pour un peu plus de 9€ par mois (+ que Netflix et Deezer) j’ai à plusieurs reprises eu des bugs et des problèmes pour publier mes épisodes. Certes c’est une jeune startup mais malgré tout je paie pour une service qui ne fonctionnait pas quand j’en ai eu besoin.
Impossible de publier en temps et en heure puis parfois impossible d’extraire la fameuse vignette vidéo.
Il s’avère que je publie le samedi matin (et c’est mon choix comme dirait Evelyne Thomas).
On m’a brièvement répondu qu’avec ce que je payais (plus de 100€ par an) ce n’était pas compris. (une réponse que j’ai fini par avoir dans le week-end mais largement après l’heure de publication de l’épisode prévue)

À plus de 100€ pas de service d’astreinte le week-end.

  • La monétisation

Depuis quelques temps, ils proposent de la monétisation de podcast aux podcasteurs qui ont une certaine audience. Cela m’est arrivé une seule fois courant décembre 2019.
On ne peut pas choisir l’annonceur qui sera diffusé sur notre propre podcast (Monsanto ? Total ? Marine Le Pen ?). Si tu as un podcast sur le veganisme, on va diffuser de la promo Charal ?
Mais surtout aucune transparence après cette fameuse diffusion qui a duré un week-end.
À ce jour (2 mois après), je n’ai aucun statistique sur le montant gagné durant cette période et aucune trace de cette diffusion. C’est un peu comme si j’avais fait gratuitement de la pub pour une assurance…

  • Le parrainage

Récemment, ils ont proposé un « service de parrainage » avec des stickers à l’effigie de notre podcast offerts aux filleuls et parrains. Pour 110€ d’apportés à l’entreprise, on aurait préféré un mois gratuit ou 5% sur le prochain abonnement.
Car si je parraine 5 personnes ça va faire un peu trop de stickers et la planète ne nous dit pas merci.

Bref si vous souhaitez tout de même que je vous parraine :  voici le lien. (oui la page n’est pas personnalisé comme sur airbnb par exemple mais si ça ne marche pas, faites moi signe)

Conclusion

J’ai toujours mon hébergement de podcast chez Ausha depuis décembre 2018. Car comme tous les hébergements, tout le monde sait que c’est compliqué de migrer un contenu. Et surtout, aujourd’hui il n’y a pas vraiment de concurrence sérieux dans le domaine, en France.
Je reste donc attentive au marché et proposition.
Mise à jour : comme je disais plus haut suite à la publication de cet article, j’ai découvert Podcloud qui existe depuis 2014 et Podcastics qui est arrivé il n’y a pas très longtemps (à lire mon billet Quel hébergeur choisir pour son podcast)

À ce jour, un des hébergeurs les plus sérieux et gratuit reste Anchor.
Mais comme on le sait quand c’est gratuit c’est nous qui sommes le produit et il y a certaines rumeurs par exemple au sujet de la pub qui serait diffusée sur votre podcast.
Enfin ce n’est pas français et j’avais un peu peur de pas avoir du tout de service client notamment avec le décalage horaire.

S’inscrire chez Ausha

N’hésitez pas à partager vos retours en commentaire.

No Responses

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *