Conseils pour des premières vendanges

Avant que j’effectue mes premières vendanges, je me posais plein de questions dont je n’ai pas forcément trouvé de réponses sur internet. Alors je me dis que cette expérience intense pourra sûrement en aider quelques uns.
Voici donc mon retour d’expérience pour bien vous préparer à vos premières vendanges.

Tout d’abord je souhaitais trouver un vigneron en adéquation avec mes valeurs, j’ai donc opté pour du bio en champagne.
Quitte à être le nez dans les vignes 7 jours sur 7 autant qu’elles aient le moins de traitement chimique et soient respectueuses de la planète.
Par exemple, une copine m’a dit avoir eu les mains brûlées à force de toucher les raisins sans gant et beaucoup m’ont dit avoir eu des vignerons exécrables qui leur répétaient de rester baisser dans les rangs.

1. Lexique : termes et mots des vendanges

Commençons par les mots utilisés pendant les vendanges et qui n’auront plus de secret pour vous une fois les vendanges terminées.

  • Rang : Ce sont les lignes/allées de vignes que l’on fait la plupart du temps en binôme, leurs distances varient beaucoup d’une parcelle à l’autre.
  • Sécateur/épinettes votre compagnon pendant toute la durée des vendanges. Il est fourni par le vigneron. Si vous en trouvez un qui coupe bien, gardez le jusqu’à la fin.
  • Panier : c’est votre seau où vous mettrez vos grappes coupées
  • Caisses (poids moyen rempli 40kg en champagne) : Les caisses sont posées dans les rangs pour y vider les paniers 
  • Effeuillage : retrait des feuilles par une machine ou à la main pour pouvoir mieux voir les raisins et cueillir plus vite.
  • Les débardeurs/porteurs : ceux qui prennent les caisses dans les ranges pour les charger sur le camion.
  • Cochelet : fête de fin des vendanges offerte par le vigneron.

  • Tacherons : ceux qui travaillent à la tache et non pas à l’heure voir .2 ⬇️

2. Choisir à la tâche ou à l’heure ?

Chose que j’ignorais avant de faire les vendanges. Il y a deux options, on peut les faire à la tâche ou à l’heure.

A la tache, la rémunération se fait au kilo (pas plus de 20cts le kilo). Selon les échos de certains, financièrement cela peut être très avantageux. Mais cela peut jouer sur l’ambiance, il faut couper très vite et surtout à la fin il y a parfois une division par le nombre de coupeurs et ceux qui coupent plus vite sont légèrement floués.

De plus pour le vigneron, comme les tacherons sont pressés et veulent en cueillir le plus possible, le tri est moins sélectif qu’à l’heure.

Mais je n’ai pas testé donc je ne peux pas faire un véritable retour. Cependant après les 11 jours de vendanges à l’heure que j’ai effectuées, je sais que je n’aurais pas tenu à la tache.

A l’heure vous coupez à des heures définies. Il y a des pauses, vous devez respecter les horaires du vigneron.
A la tache vous pouvez parfois définir quand vous voulez couper.

 3. Comment bien vendanger ?

La plupart des vignerons effeuillent les vignes avant que les vendangeurs coupent. Cela permet de mieux voir les grappes. Personnellement, comme je l’ai dit plus haut, j’ai fait les vendanges en champagne dans des vignes bio. Le vigneron a fait le choix de ne pas effeuiller pour les anciens coupeurs ça paraissait plus fastidieux parce qu’il faut fouiller la vigne et on peut oublier quelques grappes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mélanie (@melanimages) le


Ne pas effeuiller permet :
– de ne pas utiliser un appareil qui demande du carburant. La planète vous dit merci.
– de ne pas faire du bruit. A plusieurs reprises des effeuilleuses fonctionnaient dans les vignes juste à côté et c’était vraiment épuisant.
– enfin la raison est que lorsque les feuilles sont soufflées par la machine, des résidus peuvent se coller au grappe et donner un goût au vin.

Pour bien vendanger, il faut essayer de cueillir le plus vite possible malgré le mal de dos et surtout ne pas en oublier.

4. Quels vêtements choisir ?

Tous vos habits vont en prendre un coup dans les vignes. Si vous avez de vieilles baskets que vous comptez jeter alors prenez-les.  Personnellement j’ai opté pour une paire bottes de pluie en caoutchouc. Même si il faisait un peu chaud certains après-midi, c’était parfait.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mélanie (@melanimages) le

La plupart des vignerons proposent des vêtements de pluie mais si vous voulez être à l’aise vous pouvez emmener les vôtres sachant encore une fois qu’ils vont sûrement être abîmés.

On s’accroche parfois dans les fils de fer qui maintiennent les vignes. J’avais opté pour mon legging de running et malheureusement je l’ai déchiré au niveau des fesses.

Le temps peut aussi s’avérer très ensoleillé, on prévoit une casquette ou un chapeau pendant les 8h par jour minimum en plein soleil.

J’ai regretté de ne pas avoir pris mes genouillères utilisées avec mes rollers parce que le sol est dur et elles auraient pu amortir mes genoux au sol. Par conte je ne sais pas si sur 8h de travail elles n’auraient pas été un peu trop serrées. Mais à tester.

5. Objets utiles pour faire les vendanges

    • Une gourde avec un petit sac isotherme que vous pourrez mettre en bout de rang. Même si certains fournissent des boissons pendant les pauses du matin et du midi. En plein soleil, parfois ce n’est pas suffisant.
    • Une boite minimum de Doliprane ou autre médicament pour calmer les douleurs notamment du dos. Aïe mes lombaires.
    • J’ai acheté en cours de route un tube de gel à l’arnica car le passage dans les vignes avec les caisses (entre autres) m’a fait de beaux bleus aux jambes
    • Une ceinture lombaire pour soulager le dos. Peu en mettent, principalement les porteurs. J’en ai porté une deux jours, j’avoue que ça me soulageait mais avec la chaleur ça me tenait hyper chaud.

  • Un gel aux huiles essentielles ou le classique Baume du tigre.
    Avant de mettre la ceinture et le soir avant de dormir j’appliquais un gel aux huiles essentielles qui me faisait un bien fou.

  • Vinaigre blanc ou eau oxygénée
    Pour faire disparaître les tâches de raisin sur les doigts qui sont inévitables. Le vinaigre blanc avec du savon ou l’eau oxygénée s’avèrent efficaces.

Et vous comment se sont passés vos vendanges ?

No Responses

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *