Pourquoi je n’achète plus d’eau dans des bouteilles en plastique

Cela va faire un peu plus d’un an que je n’achète plus de bouteille en plastique sauf en cas d’oubli de ma gourde Gobilab.
J’en ai une au bureau en permanence et une autre chez moi que j’emmène en déplacement dans mon sac.
Il y a d’abord une raison économique quand on sait que l’eau du robinet n’est pas forcément moins bonne voir parfois elle est meilleure.
Sans compter l’impact environnemental et du business avec la vente de toutes ces bouteilles mais surtout du coût pour les recycler quand les bouteilles ne sont pas jetées n’importe où.

En 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons dans l’océan :

A voir un plongeur qui filme un océan de plastique à Bali

Surtout il y a eu cet article de Vice publié en Septembre 2016 qui a commencé à me faire beaucoup réfléchir sur le sujet.

Extrait : « À ce stade de la discussion, il faut aussi bien garder en tête que l’eau en bouteille n’est pas meilleure que l’eau du robinet, au moins dans les pays où la distribution publique d’eau potable fonctionne correctement ; historiquement, elle est même bien pire.
En 1999, l’ONG Natural Resources Defence Council a publié un rapport indiquant que 25% de l’eau en bouteille était exactement la même que l’eau du robinet. En 2006, un test réalisé par la ville de Cleveland a révélé que l’eau en bouteille de la marque Fiji contenait de l’arsenic.
En 2008, l’Environmental Working Group a montré que la plupart des marques d’eau en bouteille ne se distinguaient en rien de l’eau du robinet, et dépassaient parfois les seuils légaux de contaminants. »

Sans parler de mon intérêt au sujet des perturbateurs endocriniens qu’on retrouve beaucoup dans les plastiques. Puis aujourd’hui cet article de Sciences et avenirs sur les plus de 90% de plastique trouvés dans les eaux vendues en bouteilles qui ne fait que confirmer mon choix.

J’aurais pu opter pour n’importe quelle gourde comme celle de tupperware mais quitte à faire une geste responsable et réfléchie, j’ai opté pour des Gobi.

Parce que Gobi est une marque française fabriquée en France

Mais aussi parce que les gourdes Gobi sont sans Sans Bisphénol-A donc pas de migration dans l’eau comme avec les bouteilles d’eau minérale comme le stipule l’article de Sciences et Vie plus haut.

Parce que le design est chouettes par rapport à une gourde classique. La petite poignée dans le bouchon et la petite étiquette à l’intérieur où l’on peut ajouter un mantra, la photo de son chien, enfant, voir même faire la promo de son blog.

Ma gobi intrigue et fait son effet partout où je l’emmène.

Pour l’entretenir, il a fallu rapidement que j’opte pour un goupillon, une brosse spéciale pour nettoyer biberon, bouteille parce qu’un éponge ne rentre pas :

Certains pourront trouver l’investissement un peu cher mais si vous n’achetez plus de bouteilles en plastique, il est vite rentabilisé. Surtout que moi j’ai profité d’un anniversaire pour suggérer ce cadeau à ma soeur qui était en panne d’idées 🙂

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *